URBANISATION - Colloques Vivapolis : la ville durable en Birmanie

Un double colloque sur le thème de la "Ville durable" s’est tenu à Rangoun et à Mandalay, les 27 février et 1er mars derniers, afin de renforcer l’échange entre la France et la Birmanie, dans le secteur du développement urbain.

Ces colloques, organisés par le bureau Business France de Birmanie, ont été l’occasion pour les entreprises françaises et leurs homologues publics et privés birmans d’échanger sur le thème de la ville durable et renforcer la coopération et les liens économiques entre les deux pays dans le secteur du développement urbain. Plus de 250 acteurs birmans du secteur public et privé ont répondu présent pour assister aux échanges et rencontrer la délégation française composée de quelques 25 entreprises.

Le développement urbain représente un enjeu fort pour la Birmanie, pays en plein essor économique connaissant une croissance urbaine exponentielle. L’insuffisance d’infrastructures urbaines y est manifeste et constitue un frein majeur au développement du pays. Ce colloque, qui s’inscrit dans la continuité de l’action de la France, entend mettre à la disposition des entreprises birmanes le savoir-faire français en matière d’accès aux services urbains (eau, assainissement, énergie, déchets), de transports, la construction et l’aménagement des villes.

Il se trouve que la France connaît un momentum particulier suite aux 1ères élections démocratiques depuis plus de 50 ans qui ont vu la victoire du parti d’Aung San Suu Kyi. En effet, cette dernière souhaite faire de la ville de Rangoun une vitrine du changement pour ses habitants mais également un outil de rayonnement international. C’est pourquoi elle a demandé spécifiquement à la France son appui sur les questions d’aménagement urbain, en particulier la préservation du patrimoine historique et l’aménagement des berges du fleuve qui traverse Rangoun. La France a répondu favorablement et 200 M EUR de prêts concessionnels de l’AFD vont être mis en place pour financer principalement le développement urbain suite à la visite de notre ministre des affaires étrangères en juin dernier. Des experts seront également mis à demeure pour conseiller les autorités en charge de planifier et réaliser les transformations.

Entre débats et ateliers

L’ambassadeur de France et les maires de Rangoun et Mandalay ont ouvert ces colloques qui se sont déroulés en deux temps. Les matinées étaient consacrées à la présentation des acteurs français et leur champ d’expertise suivie d’une discussion avec les représentants d’entreprises et les autorités birmanes. Les après-midis étaient consacrés à des ateliers thématiques rassemblant les entreprises et les acteurs autour de quatre thèmes : mobilité urbaine, énergie, planification urbaine et services urbains. Les journées se terminèrent dans les deux villes par une session B2B (business to business), soit un échange entre professionnels, avec les représentants des entreprises françaises et les représentants du secteur public et privé birmans.

Les acteurs de Vivapolis : l’offre française présente.

Une délégation composée de représentants du Ministère de l’Environnement français, de l’ADEME, de Bpifrance et de 25 entreprises françaises, dont certaines sont membres du réseau Vivapolis ont participé à cette action « ville durable » en Birmanie. Parmi les entreprises françaises participantes, on trouve : Archetype, Arep, Artelia, Berim, Compagnie Nationale du Rhône (CNR), De-So, EDF, Efica, Eiffage, Eurotradia International, Hydromobil, L’Atelier Architectes, Martin Duplantier, MPH, Oréade-Brèche, Outinord, Parkeon, Phosphoris, Poma, RATP, Razel-Bec, Suez Consutling, Saint-Gobain PAM, Schneider Electric, Systra.

Présentation d'Olivier Robinet, Directeur des Affaires Internationales au ministère de l'Environnement
Monsieur Olivier Richard, Ambassadeur de France, serre la main au maire de Rangoun, Maung Maung Soe

publié le 07/03/2017

haut de la page