Synthèse hebdomadaire de la presse du 26 septembre au 2 octobre 2020

Faits marquants

-  Accélération de la progression de l’épidémie de Covid-19 : le seuil des 14 000 cas est dépassé. La Birmanie est désormais le 4ème pays le plus touché de la zone ASEAN en nombre de cas (devant la Malaisie, derrière les Philippines, l’Indonésie et Singapour). Elle présente également le 2ème taux de létalité de l’épidémie le plus élevé de la zone : 2,3%, derrière l’Indonésie (3,7%).

-  Lancement d’une application mobile « mVoter2020 », destinée fournir des informations sur les candidats et le processus électoral, et faisant l’objet de controverses en précisant la « race » et la « religion » des candidats et de leurs parents.

Covid-19

-  La Birmanie a importé 400 000 kits de test antigène, dont une partie issue d’une donation de la Corée du Sud. Ils devraient permettre de renforcer la rapidité des capacités de diagnostic (résultat en 30 minutes) et de désengorger les hôpitaux où se trouvent les « patients under investigation », en attente de leur résultat. En effet, les hôpitaux de Rangoun, qui ont mis en place environ 8000 lits et qui préparent 1500 supplémentaires, commencent à saturer compte tenu de l’afflux des cas Covid-19. En moyenne, 800 cas de Covid-19 par jour ont été identifiés cette semaine.

-  La Tatmadaw se prépare à accueillir dans ses structures militaires des cas de Covid-19, estimés à 1500, face au manque d’établissements pouvant recevoir des « patients under investigation » (PUI).

-  Les autorités de Rangoun ont instauré, le 28 septembre dernier, des contrôles pour les conducteurs, visant à faire respecter l’ordre de « stay at home » et à limiter les déplacements d’un township à un autre. Seules les personnes travaillant dans les secteurs exemptés de l’ordre de « stay at home » ou ayant un motif médical pourront se déplacer en dehors de leur township, grâce à un QR code qui leur sera attribués.

-  Le Ministère de la santé et des sports a annoncé l’extension de l’ordre de « stay at home » aux régions de Mandalay, Bago, Ayeyarwady et à l’Etat Mon le 26 septembre dernier.

Élections générales

-  La commission électorale de l’Union (UEC) a lancé, le 29 septembre dernier, conjointement avec la Fondation Asie et l’Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale (International IDEA), sur financement de l’Union Européenne, une application mobile mVoter2020 en ligne, qui vise à fournir des informations actualisées concernant les candidats et le processus électoral. L’application a fait l’objet de controverses, en ce qu’elle précise la « race », la « religion » des candidats, ainsi que de leurs parents. Des candidats musulmans Rohingyas, tels que Dus Muhammed Aye Win du Human Rights and Democracy Party, sont également catégorisés en tant que « Bengali ». Justice for Myanmar, une organisation de la société civile, a appelé au retrait immédiat des catégories « religion » et « race » de l’application, considérant qu’elles contribuent au racisme et au nationalisme religieux.

-  La parti People’s Party a publié une lettre ouverte informant que la Commission électorale de l’Union avait censuré la déclaration de campagne électorale de son parti, qui devait être diffusée à la télévision et à la radio nationale. Le People’s Party est le 3e parti à dénoncer la censure pratiquée par cette commission.

Politique

-  Le 27 septembre, le président du parti ethnique shan, le Shan Nationalities League for Democracy (SNLD), Khun Tun Oo, a annoncé qu’il quittait le parti pour des raisons familiales et de santé. Khun Tun Oo, fondateur de ce parti, est un ancien prisonnier politique libéré en 2012 sous le gouvernement de Thein Sein.

Birmanie/Bangladesh

-  Selon les forces de sécurité birmanes, des troupes bangladaises sont déployées depuis le 25 septembre dans le district de Cox’s Bazar, le long de la frontière avec la Birmanie. Ces troupes auraient été aperçues avec des lance-roquettes, des missiles antiaériens et des mitrailleuses.

JPEG - 233.9 ko
Le coronavirus fait sa campagne électorale en encourageant la population à sortir sans masque et en lui promettant d’accéder à une vie meilleure The Irrawady

publié le 02/10/2020

haut de la page