Synthèse hebdomadaire de la presse du 24 au 30 octobre 2020

Faits marquants

-  La Commission électorale de l’Union a finalement annulé les élections dans 94 village tracts du township de Paletwa dans l’Etat Chin. A l’inverse, elle les maintient dans certains villages des Etats Rakhine et Shan.

-  Les votes par anticipation ont débuté le 29 octobre pour les personnes âgées de plus de 60 ans, les personnes en situation de quarantaine, et les personnes ne pouvant pas se rendre dans leur circonscription électorale en raison de l’ordre de « stay at home ».

Covid-19

-  Le nombre de cas de Covid-19 s’établit le 29 octobre à 50 403 dont 1 199 décès et 30 007 guérisons : le seuil des 50 000 cas est franchi. Un ralentissement de l’épidémie dans la région de Rangoun est observé, qui a enregistré son record de cas journalier le 10 octobre dernier (près de 1900). Depuis, le nombre de cas journalier décroît. En revanche, une progression de l’épidémie en dehors de Rangoun est à noter, notamment à Bago, qui connaît une croissance importante du virus.

-  Le poste frontalier de Myawaddy, le pont N°2 de l’amitié entre la Birmanie et Thaïlande a rouvert le 27 octobre permettant à nouveau l’échange de marchandises. Les autorités des deux pays avaient fermé ce poste frontalier le 18 octobre dernier, suite à l’augmentation des cas de Covid-19 en Birmanie et l’identification de quelques cas Covid-19 à Mae Sot.

-  Le ministère birman du transport a annoncé la prolongation jusqu’au 30 novembre 2020 de la suspension des vols commerciaux internationaux.

Elections générales

-  La Commission électorale de l’Union (UEC) a annoncé le 26 octobre dernier que les personnes âgées de plus de 60 ans ainsi que les personnes en situation de quarantaine pourraient commencer à voter par anticipation à partir du 29 octobre jusqu’au 7 novembre. Elle a également autorisé le rassemblement jusqu’à 30 personnes dans les bureaux de vote le jour de l’élection, afin de permettre aux électeurs de se rendre aux urnes.

-  La Commission électorale de l’Union a modifié les circonscriptions dans lesquelles les élections seront annulées : 94 village tracts sont concernées par l’annulation des élections dans le township de Paletwa (Etat Chin). En revanche, elles seront finalement maintenues dans 7 village tracts des townships d’An et de Kyaukpyu (Etat Rakhine), et dans 3 village-tracts relevant respectivement des townships de Muse, Lashio et Kunglong (Etat Shan).

-  L’Arakan National Party (ANP) et l’Arakan Front Party (AFP) ont respectivement adressé une lettre à la commission électorale de l’Union (UEC) lui demandant de reconsidérer sa décision d’annuler les élections dans 9 townships de l’Etat Rakhine.

-  Près de 1000 personnes se sont rassemblées pour manifester leur soutien à la Ligue nationale pour la démocratie (LND), le 24 octobre dernier, dans le township de Thingangyun (Rangoun), malgré l’interdiction de se réunir au-delà de 30 personnes. Il s’agit du rassemblement le plus important à Rangoun depuis la seconde vague de la Covid-19.

-  Lors d’un affrontement entre les membres des partis de la National League for Democracy (NLD) et de l’Union Solidarity and Development party (USDP) dans le township de Kantbalu (région de Sagaing) le 22 octobre, un partisan de la NDL est décédé suite à des blessures à la tête.

-  Le parti de l’opposition l’Union Solidarity and Development Party (USDP) a envoyé une lettre ouverte à la Commission électorale de l’Union demandant d’élaborer un plan de sécurité sanitaire clair pour les électeurs et les agents du scrutin, à l’approche des élections générales. Le parti USDP a exigé que ce plan de sécurité sanitaire soit publié avant les élections.

-  L’International Institute for democracy and electoral assistance (IDEA) a annoncé le retrait de son soutien à l’application Mvoter2020, suite à la polémique créée le mois dernier par la mention de la « race » et l’ « ethnie » des candidats, et la qualification de « bengali » pour les candidats Rohingyas

Rakhine

-  Un bateau transportant du matériel humanitaire appartenant au Comité International de la Croix-Rouge (CICR) a pris feu suite à une attaque dans la rivière de Mayu, près du village de Pyin Wun, dans le township de Rathedaung (Etat Rakhine). Au départ de Sittwe, il devait approvisionner un camp de déplacés à Rathedaung. Selon l’armée birmane, des membres de l’Arakan Army se trouvaient à bord du bateau, ce qui aurait justifié des tirs de l’armée birmane à l’endroit du bateau. Le CICR a indiqué qu’il suspendait ses opérations de Sittwe à Rathedaung en attendant d’enquêter sur l’incident.

-  Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) a affrété un vol opérant de Rangoun vers Sittwe (Etat Rakhine) le 24 octobre dernier, afin d’acheminer du matériel médical et d’assurer le transport de personnel humanitaire de première ligne dans la lutte contre la Covid-19.

JPEG - 268 ko
Une famille de plusieurs générations installe des lanternes devant leur maison pour le festival Thadingyut. Le grand père, en voyant toutes les lanternes de couleur rouge (NLD) dit qu’il espère voir plus de diversité pour la génération de ses petits-enfants The Irrawady

publié le 30/10/2020

haut de la page