Retour sur 2014, les temps forts de l’IFB en images !

L’Institut français de Birmanie (IFB) a opéré en 2014 un virage notable. Fort d’un cadre unique à Rangoun, l’IFB s’est modernisé, a développé ses outils de communication et son offre de cours, a multiplié le nombre d’apprenants de français et de birman et a su tirer profit de son espace exceptionnel pour devenir le centre névralgique des langues et de la culture à Rangoun. Avec 30 événements organisés, co-organisés, soutenus et accueillis en 2014, l’IFB a rassemblé près de 11 500 spectateurs in situ et plus de 12 000 personnes sur des projets hors les murs. De la photographie au jazz, en passant par la performance, le cinéma ou l’art contemporain, l’IFB était au cœur de la culture en 2014.

FEVRIER

Expositions, conférences, ateliers, performances, projections : voici ce que le Festival de la Photo de Rangoun (YPF), créé en 2009, propose tous les ans en février depuis 6 éditions. Plus de 2 000 personnes ont participé à ce grand festival autour du thème « Metta, the Path to Peace ». Les meilleurs photo-essais réalisés par des photographes birmans dans le cadre d’ateliers organisés dans tout le pays, ont été projetés et récompensés durant la Nuit de la Photo. Ne manquez pas l’édition de février 2015 autour du thème de l’Amour ! Pour la 3ème année consécutive, Daw Aung San Suu Kyi présidera le jury de sélection réuni lors de Nuit de la photo le 21 février, et une exposition de photographie sera organisée en sa présence dans le cadre de la célébration du centième anniversaire de son père, le général Aung San.

JPEG

MARS

Pendant une semaine, le programme pluridisciplinaire L’Image des Femmes a permis à des artistes birmanes de présenter leur vision du monde et de la Birmanie contemporaine. Expositions, discussions, projections, ateliers et un défilé de mode ont rassemblé des femmes artistes, toutes pratiques confondues, et mobilisé plus de 300 personnes.

JPEG

MARS-AVRIL

Près de 500 personnes se sont rassemblées lors du concert du duo français Brigitte en ouverture de la Fête de la Francophonie. Explosif ! L’occasion pour le club chanson de l’IFB de monter sur scène et d’entonner en chœur avec les artistes le tube « Battez-vous ! ». La Francophonie s’est ensuite poursuivie lors d’un week-end festif en avril avec des activités pour les familles et la fameuse Dictée d’Or. Préparez vos stylos ! En 2015, la Francophonie sera célébrée le 14 mars.

JPEG

JUIN

Pour la seconde année consécutive, le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France en Birmanie a soutenu le Festival International du Film des Droits de l’Homme et de la Dignité Humaine (HRHDIFF). Avec 69 films dont 32 films birmans, le HRHDIFF est le plus important festival de films en Asie du Sud-est portant sur la question des droits de l’Homme. C’est également le premier festival de cinéma international de Birmanie.

JPEG

JUIN

La traditionnelle Fête de la musique a rassemblé près de 600 personnes à l’hôtel Strand pour une soirée éclectique : le duo pop rock birman Symmetric, le groupe aux influences jazz et blues Alice’s Wonderband et la chanteuse pop folk Mélissa Laveaux. Une surprise de la chanteuse birmane Ah Moon a donné une tonalité pop à la soirée le temps de quelques morceaux ! En 2015, le rock et la folk seront de nouveau au rendez-vous !

JPEG

SEPTEMBRE

La 23ème édition du Festival du Film Européen a marqué la rentrée avec 10 films, 21 projections dont 4 des films français Camille redouble de Noémie Lvovsky et Les Contes de la Nuit de Michel Ocelot. Piloté par la Suisse, avec le soutien de l’Union Européenne, l’événement a mobilisé la France, l’Allemagne, l’Irlande, Israël, l’Italie et le Royaume Uni. Plus de 8 600 personnes ont assisté à ces projections aux couleurs de l’Europe. L’édition 2015 sera pilotée par l’Allemagne !

JPEG - 126 ko
(JPEG - 126 ko)

OCTOBRE

Le Festival de films classiques MEMORY ! a pris place à Rangoun fin octobre au cinéma Nay Pyi Taw. Des Chaplin et des Tati, mais également des œuvres plus confidentielles de Mongolie, ont rassemblé près de 4 000 personnes. La projection inédite du film birman « My Darling » (1948) en 16mm avec un orchestre et un accompagnement sonore par les étudiants de la Laurel Art Academy a permis au public expatrié et birman de découvrir la richesse du patrimoine cinématographique birman. Ne manquez pas la prochaine édition en mai 2015, avec plus de 60 films et de nombreux invités ! Cette année en effet l’inégalité du festival, et non une simple reprise, sera organisé en Birmanie.

JPEG

NOVEMBRE

Le mois de novembre a démarré aux couleurs de l’arc-en-ciel avec la première édition du festival du film LGBT de Rangoun &PROUD. 32 films provenant de 12 pays asiatiques principalement, dont 7 films birmans ont été projetés pendant ces 3 jours et accompagnés de débats et de sessions de questions-réponses avec des réalisateurs invités. Une soirée festive le samedi a réuni une foule enthousiaste et mixte autour de la célèbre chanteuse birmane Phyu Phyu Kyaw Thein. Plus de 1 000 personnes ont assisté à l’événement ! Rendez-vous est pris pour la seconde édition en novembre 2015.

JPEG

NOVEMBRE

Pour célébrer les musiques du monde, la fusion et le jazz, l’IFB a organisé le World Music Festival en collaboration avec le Goethe Institut, les ambassades du Japon, de Suisse et d’Israël. 6 concerts et une après-midi d’improvisation ont rassemblé des musiciens de 8 nationalités différentes et attiré près de 1 500 personnes dans les jardins de l’IFB. En 2015, nous vous inviterons à découvrir les morceaux envoûtants d’inspiration birmane de la batteuse Anne Pacéo.

JPEG

Une des nouveautés de 2014 fut la tenue mensuelle (sauf pendant la mousson) des soirées électroniques en plein air FRENCH (love) FRIDAY. Rassemblant 500 personnes par événement, les FRENCH (love) FRIDAY sont devenus un rendez-vous incontournable de Rangoun. Les recettes générées par ces soirées permettent de financer la programmation de l’IFB et de proposer des événements culturels gratuits accessibles à tous tout au long de l’année. En 2015, les FRENCH (love) FRIDAY se poursuivent. Première édition de la rentrée à ne pas manquer le 23 janvier !

JPEG

VIE DE L’IFB

Activités

L’IFB accueille chaque semaine de nombreuses activités. Des cours de capoeira gratuits, ainsi que des sessions de chant et de méditation sont proposées. La boxe birmane a également trouvé sa place à l’IFB en 2014 et des cours de yoga devraient commencer dès la rentrée 2015.

Colocataires

L’IFB s’est ouvert sur l’Europe en accueillant depuis 2014 des colocataires de l’Union ! Le Goethe Institut, avec lequel l’IFB collabore régulièrement sur des projets culturels, dispose à titre provisoire de bureaux et dispense des cours d’allemand. Le scandinave International Media Support (IMS), partenaire de l’IFB sur le Festival de la Photo, dispose d’un bureau, tout comme la Deutsche Welle, partenaire de la France pour la mise en place de la première école de journalisme en Birmanie. L’Ambassade de Pologne en Birmanie réside également dans les locaux de l’IFB.

Restaurant

En avril 2014, la cafétéria de l’IFB a rouvert ses portes ! Le restaurant The Rendez-Vous a véritablement pris son envol à la rentrée de septembre, propose désormais midi et soir un menu varié et organise des soirées jazz le mercredi et des soirées BBQ le jeudi, parfois doublées d’un karaoké francophone !

Valorisation de la recherche

Deux conférences ont été organisées en fin d’année dans le but de valoriser la recherche française sur la Birmanie et de la rendre accessible au plus grand nombre. « L’Odyssée des empreintes de Bouddha » animée par Jacques de Guerny et « Pagan, a city-port of medieval Burma-Myanmar » par le Docteur Guy Lubeigt ont jeté les bases d’un cycle de conférences ambitieux en 2015 sur le thème « Recherches et transitions ».

Qu’elle soit française, birmane ou internationale, la culture était au rendez-vous à l’IFB en 2014. Nous vous remercions de votre participation à nos activités et comptons sur vous en cette nouvelle année.

Restez connectés.
En 2015, l’IFB n’a pas fini de vous surprendre !

www.institutfrancais-birmanie.com // www.facebook.com/institutfrancaisbirmanie

publié le 07/01/2015

haut de la page