Chroniques de Birmanie (semaine du 8 au 14 janvier 2018)

Veuillez trouver, ci-joint, une synthèse de l’actualité présentée dans la presse birmane au cours de la semaine 8 au 14 janvier 2018.

Les faits marquants de la période ont été :

• La responsabilité des forces de sécurité dans l’exécution extrajudiciaire de 10 Rohingyas dans le village d’Inn Din
• L’avancement de la reconstruction pour le rapatriement et l’accueil des réfugiés du Bangladesh
• L’aide japonaise pour le retour des réfugiés et le développement du Rakhine
• La contribution chinoise au retour des réfugiés du Bangladesh
• La suspension du dialogue politique au niveau de l’État Shan dans le cadre du processus de paix par le groupe ethnique armé Restoration Council of Shan State/Shan State Army (RCSS/SSA)
• La décision des responsables militaires du groupe ethnique armé Karen National Liberation Army (KNLA) suivie par l’organisation Karen National Union de boycotter la 3ème session de la conférence de paix de Panglong du 21ème siècle
• La mise en accusation des deux journalistes birmans de l’agence de presse Reuters lors de leur comparution le 10 janvier au tribunal du district nord de Rangoun.
• Les remaniements au sein des gouvernements régionaux
• La levée de l’interdiction à l’envoi de travailleurs migrants birmans en Malaisie
• La visite du ministre japonais des affaires étrangères
• Le plaidoyer des gouverneurs pour l’ouverture de casinos dans les régions et États
• Le taux prévisionnel de croissance pour l’année budgétaire 2017-2018
• Le doublement du volume des transferts financiers par des travailleurs migrants birmans installés à l’étranger.

PDF - 442.9 ko
(PDF - 442.9 ko)

publié le 24/01/2018

haut de la page