Chroniques de Birmanie (semaine du 6 au 12 juillet 2020)

Voici une synthèse de l’actualité présentée dans la presse birmane au cours de la période du 6 au 12 juillet 2020.

Les faits marquants de la période ont été :

  • les victimes civiles de balles perdues tirées par l’armée dans le township de Rathedaung ;
  • les justifications apportées par le ministère des affaires étrangères birman à la suspension de l’accès à l’Internet dans le nord Rakhine et le sud de l’Etat Chin ;
  • le nouveau rapport d’Amnesty International sur les violences de l’armée dans les villages du nord Rakhine ;
  • la manifestation contre l’armée dans le township de Kyaukme, Etat Shan ;
  • l’accord des parties prenantes pour désigner des observateurs civils pour l’application du cessez-le-feu ;
  • les intentions déclarées des partis politiques dans la perspective des élections générales de 2020 ;
  • les sanctions de militaires suite au glissement de terrain mortel à Hpakant ;
  • les importantes saisies de drogue dans l’Etat Shan et la région de Mandalay ;
  • l’abus de pouvoir et le harcèlement sexuel dans les forces de police ;
  • l’ordre de retrait de représentations du Bouddha jugées inappropriées par le ministère des affaires religieuses ;
  • les cas de fièvre porcine dans les Etats Shan, Kachin et Kayah ;
  • les sanctions britanniques à l’encontre des dirigeants militaires ;
  • la réaction de la Birmanie au rapport Trafficking in Persons 2020 des États-Unis sur la traite des êtres humains ;
  • l’évolution de la situation sanitaire liée à la pandémie de coronavirus.

JPEG
Un représentant du gouvernement dit à un déplacé qu’il est en train de faire tout ce qu’il peut pour les personnes déplacées par les conflits.
Celui-ci lui demande si c’est pour arrêter la guerre et il lui répond qu’il agit pour agrandir les camps des déplacés internes.

PDF - 435.9 ko
(PDF - 435.9 ko)

publié le 14/07/2020

haut de la page