Chroniques de Birmanie (semaine du 6 au 12 août 2018)

Veuillez trouver, en annexe, une synthèse de l’actualité présentée dans la presse birmane au cours de la période du 6 au 12 août 2018.

Les faits marquants de la période ont été :

  • La demande conjointe du Haut-commissariat pour les réfugiés et du Programme des Nations unies pour le développement adressée au gouvernement pour des progrès tangibles dans l’amélioration des conditions pour le retour des réfugiés Rohingyas.
  • La délivrance des autorisations de déplacement dans le nord Rakhine aux personnels des deux agences des Nations unies.
  • La visite de 4 jours en Birmanie du ministre des affaires étrangères du Bangladesh pour discuter de la mise en œuvre de l’accord bilatéral sur le retour des « personnes déplacées » de l’État Rakhine.
  • L’information donnée par la conseillère pour l’État au ministre japonais des affaires étrangères sur la mise en œuvre des recommandations de la Commission consultative Annan.
  • Le refus du gouvernement birman de dialoguer avec la Cour pénale internationale sur l’accusation de crime contre l’humanité le visant dans la crise des Rohingyas.
  • Les déplacements de populations provoqués par les affrontements armés entre les groupes ethniques dans le township de Namtu, État Shan.
  • La demande de la commission nationale des droits de l’Homme de libération de 6 travailleurs retenus captifs par le groupe ethnique armé Restoration Council of Shan State/SSA-S.
  • Les conséquences des inondations sur les terres agricoles.
  • La commémoration du 30ème anniversaire du soulèvement populaire du 8 août 1988 contre la dictature militaire.
  • La restitution de terres agricoles confisquées lors de la construction de l’aéroport international de Mandalay.
  • Le nombre de cas recensés sur les 7 premiers mois de l’année par la police chargée de la lutte contre le trafic d’êtres humains.
  • La visite du ministre des affaires étrangères japonais et la promesse d’assistance japonaise.
  • L’ouverture de 2 postes de contrôle frontaliers entre l’Inde et la Birmanie.
  • Le développement d’un programme d’inclusion financière des populations à faibles revenus.
PDF - 410.2 ko
(PDF - 410.2 ko)
  • Le déficit budgétaire record inscrit dans le projet de loi de finances pour l’année 2018-2019.
  • L’intérêt manifesté par deux préfectures de la province chinoise du Yunnan d’acquérir du bétail à la Birmanie.

publié le 14/08/2018

haut de la page