Chroniques de Birmanie (semaine du 4 au 10 novembre 2019)

Voici une synthèse de l’actualité présentée dans la presse birmane au cours de la période du 4 au 10 novembre 2019.

Les faits marquants de la période ont été :

  • Les affrontements entre l’Arakan Army et l’armée birmane,
  • L’enlèvement d’un parlementaire de la Ligue nationale pour la démocratie dans le Chin,
  • La libération des otages civils détenus par l’Arakan Army dans le Rakhine,
  • L’échec de la tentative de réinstallation de réfugiés rohingyas sur l’île bangladaise de Bhashan Char,
  • Les affrontements entre la TNLA et l’armée birmane,
  • L’assassinat de trois chefs de village dans le Shan,
  • Les tensions internes au sein du groupe armé du Nagaland,
  • Les projets de révision des lois foncières dans le Kachin,
  • La préparation des élections générales de 2020,
  • La lutte contre l’érection d’une statue d’Aung San dans l’État Kayah,
  • L’arrestation d’un entrepreneur d’extraction d’or birman en Thaïlande,
  • La fin du sommet de l’ASEAN et de ses réunions associées,
  • L’intervention chinoise dans le processus de paix en Birmanie,
  • La polémique d’un artiste birman contre l’action de l’Union européenne en Birmanie,
  • L’ouverture de la Birmanie aux banques étrangères,
  • Les récompenses internationales de deux entreprises birmanes.

JPEG

PDF - 457.1 ko
Chroniques de Birmanie (semaine du 4 au 10 novembre 2019)
(PDF - 457.1 ko)

publié le 13/11/2019

haut de la page