Chroniques de Birmanie (semaine du 3 au 9 février 2020)

Voici une synthèse de l’actualité présentée dans la presse birmane au cours de la période du 3 au 9 février 2020.

Les faits marquants de la période ont été :

  • La nouvelle coupure d’internet dans cinq townships des Etats Rakhine et Chin,
  • L’ultimatum du ministre régional de la sécurité et des frontières pour la fermeture du camp de déplacés dans le township de Myebon,
  • La déclaration commune des membres de l’UE du Conseil de Sécurité des Nations Unies,
  • Le début du processus de collecte de preuves contre les personnes soupçonnées de crimes contre les Rohingyas par la Cour Pénale Internationale,
  • Les discussions gouvernementales au sujet du programme de déminage,
  • La demande des groupes ethniques d’organiser leur dialogue politique au niveau national,
  • La célébration du 73ème anniversaire de la fête nationale de l’Etat Shan,
  • L’attaque à la bombe contre un ex-major des forces de garde-frontières dans l’Etat Kayin,
  • La levée de restrictions d’accès dans l’Etat Kayah
  • La suspension de tous les vols entre Rangoun et la Chine afin de lutter contre la propagation du coronavirus,
  • La proposition de nomination du nouveau ministre de l’intérieur,
  • La publication de l’enquête sur l’opium en Birmanie par l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC),
  • La visite d’une délégation du MEDEF International en Birmanie.

JPEG

© caricature : The Irrawaddy

PDF - 494.5 ko
(PDF - 494.5 ko)

publié le 10/02/2020

haut de la page