Chroniques de Birmanie (semaine du 28 janvier au 3 février 2019)

Veuillez trouver, en annexe, une synthèse de l’actualité présentée dans la presse birmane au cours de la période du 28 janvier au 3 février 2019.
Les faits marquants de la période ont été :

  • Le signalement d’affrontements entre l’Arakan Army et l’armée birmane le 28 janvier dans le township de Rathedaung.
  • Le lancement d’opérations de surveillance dans les townships du nord Rakhine visant les soutiens de l’Arakan Army.
  • Le voyage de la directrice de l’UNICEF, Henrietta Fore, dans l’Etat Rakhine à Sittwe.
  • La signature d’une pétition par 3 000 déplacés dans l’Etat Shan demandant la fin des combats.
  • La Karen National Union ainsi que diverses organisations karen ont célébré les 70 ans de résistance et de lutte pour la liberté des populations Karen.
  • La réunion de 9 groupes ethniques de santé à la frontière Thaïlande-Birmanie pour discuter des difficultés rencontrées dans la livraison de médicaments et de soins dans la zone.
  • L’armée birmane a occupé le quartier général du Conseil National Socialiste du Nagaland-Khaplang, dans la zone administrative autonome de Naga.
  • L’installation d’une statue du général Aung San à Loikaw soulève de nombreuses protestations.
  • Le vote au parlement pour débattre de la création d’un comité mixte chargé de proposer des amendements à la Constitution.
  • L’annonce de la création d’un nouveau parti par l’ancien général Shwe Mann.
  • L’annonce par le ministre de l’investissement et des relations économiques internationales, Thaung Tun, d’une relance possible du projet Myitsone et l’appel à l’abandon du projet par le cardinal Bo.
  • Le pourvoi en appel fait par les avocats des deux journalistes de Reuters condamnés, devant la Cour suprême.
  • L’organisation d’une marche de soutien à l’armée birmane à Rangoun le 3 février.
  • La signature d’un accord sur l’initiative pour l’autonomie en matière de vaccins par le ministre de la santé et la directrice générale de l’Unicef.
  • La tenue du 1er sommet pour l’investissement en Birmanie à Nay Pyi Taw les 28 et 29 janvier.
  • L’étude de faisabilité du projet de ligne ferroviaire reliant Muse à Mandalay.
  • L’invasion de légionnaires d’automne dans la région de l’Irrawaddy.
  • L’ouverture du secteur bancaire aux investisseurs étrangers.
PDF - 488.3 ko
(PDF - 488.3 ko)

publié le 07/02/2019

haut de la page