Chroniques de Birmanie (semaine du 22 au 28 octobre 2018)

Veuillez trouver, en annexe, une synthèse de l’actualité présentée dans la presse birmane au cours de la période du 22 au 28 octobre 2018.

Les faits marquants de la période ont été :

  • La déclaration de l’envoyée spéciale du secrétaire général au terme de sa visite en Birmanie.
  • Les déclarations de la Mission d’établissement des faits, de la rapporteure spéciale sur la situation des droits de l’Homme en Birmanie et du représentant permanent de la Birmanie aux Nations Unies aux sessions spéciales de l’assemblée générale et du conseil de sécurité de l’ONU sur la Birmanie.
  • L’annonce de la réunion du groupe de travail conjoint sur le processus de rapatriement.
  • La condamnation d’un participant aux émeutes de Mrauk-U pour ses critiques à l’égard du gouvernement de l’État Rakhine.
  • La fourniture par la Chine de maisons préfabriquées destinées à accueillir les futurs réfugiés réinstallés.
  • La réaction du Restoration Council of Shan State sur le sommet de paix de Nay Pyi Taw.
  • La suspension de la participation de la Karen National Union aux futures discussions dans le cadre du processus de paix.
  • L’annonce de discussions entre le gouvernement et trois groupes armés ethniques non-signataires de l’accord national de cessez-le-feu.
  • La libération de trois civils kachins détenus par l’armée.
  • La poursuite des affrontements entre le Restoration Council of Shan State et la Ta’ang National Liberation Army.
  • Le rapport du Drug Policy Advocacy Group-Myanmar sur la politique de lutte contre la culture du pavot.
  • La libération sous caution des journalistes du groupe Eleven Media poursuivis pour incitation à troubles à l’ordre public.
  • L’annonce de sanctions ciblées par l’Australie visant 5 responsables militaires birmans.
  • Les visites officielles du ministre des affaires étrangères indien et du vice-ministre de la défense russe.
  • La signature d’un protocole d’entente entre la Birmanie et la Chine portant sur l’étude de faisabilité de la ligne de chemin de fer reliant Muse à Mandalay.
  • La signature d’un protocole d’entente avec les autorités indiennes sur la sélection d’un opérateur pour le projet d’infrastructures portuaires de Sittwe.
  • L’arrivée d’une délégation de l’Union européenne pour évaluer l’éventualité de la suspension du système de préférences généralisées accordé par l’UE.
PDF - 470.8 ko
Chroniques de Birmanie (22 - 28 octobre 2018)
(PDF - 470.8 ko)

publié le 01/11/2018

haut de la page