Chroniques de Birmanie (semaine du 20 au 26 juillet 2020)

Voici une synthèse de l’actualité présentée dans la presse birmane au cours de la période du 20 au 26 juillet 2020.

Les faits marquants de la période ont été :

  • L’embuscade d’un convoi militaire dans le township de Minbya par l’Arakan Army ;
  • L’administration territoriale par l’Arakan Army dans certaines parties de l’État Rakhine ;
  • Le transfert de policiers de postes de gardes-frontières du township de Rathedaung ;
  • La distribution de l’aide alimentaire dans le township de Paletwa, Etat Chin ;
  • L’enlèvement et le meurtre d’un chef de village dans le township de Paletwa ;
  • La demande de 3 groupes ethniques armés de reprendre les négociations en vue d’un accord de cessez-le-feu bilatéral ;
  • L’arrestation de deux soldats responsables du meurtre d’une villageoise karen et la manifestation des villageois dans le district de Hpapun pour la fermeture des casernes dans la région ;
  • L’accrochage entre l’armée et le groupe Shan State Army-North dans le township de Hsipaw ;
  • L’accord de répartition des sièges entre les candidats des quatre partis karens du pays ;
  • La publication de la liste des candidats de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) ;
  • La candidature officielle de la présidente de la LND Aung San Suu Kyi ;
  • La publication de la liste des candidats du parti ethnique Chin National League for Democracy ;
  • La proposition de l’armée d’assurer la sécurité des bureaux de vote dans les zones en conflit des Etats Rakhine et Shan ;
  • La rupture d’une digue fluviale dans le township d’Amarapura, région de Mandalay ;
  • La création d’un mécanisme national de plainte contre les violences et crimes sexuels sur les mineurs ;
  • La démission de deux anciens généraux du conseil d’administration du conglomérat militaire Myanma Economic Holdings Limited en raison de conflits d’intérêts ;
  • L’approbation de deux accords intergouvernementaux par le parlement ;
  • L’intervention du secrétaire permanent du ministère des affaires étrangères pour calmer la guerre des mots entre les ambassades chinoise et américaine à Rangoun ;
  • L’aide de l’Union européenne pour la réforme de l’éducation en Birmanie ;
  • L’aide japonaise à la modernisation des forces de police ;
  • Les projets d’infrastructures du gouvernement ;
  • La construction par des sociétés japonaises d’une centrale électrique ;
  • L’évolution de la situation liée à la pandémie de Covid-19.

JPEG

Une personne dit à l’autre qu’il faut voter en novembre pour les élections générales et l’autre lui répond qu’il faut d’abord que leurs noms soient inscrits sur la liste électorale.

PDF - 444.3 ko
(PDF - 444.3 ko)

publié le 28/07/2020

haut de la page