Chroniques de Birmanie (semaine du 20 au 26 août 2018)

Veuillez trouver, en annexe, une synthèse de l’actualité présentée dans la presse birmane au cours de la période du 20 au 26 août 2018.

Les faits marquants de la période ont été :

  • Le renforcement de la sécurité dans le nord Rakhine pour le premier anniversaire des attaques de l’ARSA.
  • Le nouveau rapport de Human Rights Watch dénonçant des actes de torture et des violations de droits de l’Homme à l’encontre de Rohingyas revenus du Bangladesh.
  • La visite d’une délégation de journalistes dans le nord Rakhine.
  • La fermeture du premier des quatre camps de déplacés internes dans le Rakhine en application des recommandations de la commission Annan.
  • L’installation de Rakhines sur les sites d’anciens villages rohingyas et leur expulsion par les forces de sécurité.
  • Le refus du gouvernement bangladais de remplacer les termes « birmans déplacés de force » par « personnes déplacées de l’État Rakhine » sur les cartes d’identification délivrées aux Rohingyas.
  • La décision du National Socialist Council of Nagaland-Khapland (NSCN-K) de démettre son président, le général Khango Konyak pour incompétence.
  • L’enregistrement du parti The People’s Party par la commission électorale de l’Union.
  • La plaidoirie finale de l’avocat de la défense et du procureur dans le cadre du procès des deux journalistes de Reuters.
  • La surpopulation carcérale et les défaillances du système pénitentiaire.
  • Le nouveau mode opératoire standardisé des soins de santé en prison.
  • La deuxième vague d’inondations dans le sud de la Birmanie et l’aide financière de l’Union Européenne en soutien aux victimes.
  • Le discours de la conseillère pour l’État Aung San Suu Kyi à l’occasion de sa visite officielle à Singapour.
  • La déclaration du ministre du travail thaïlandais sur l’intention de son pays de recruter 60 000 travailleurs birmans.
  • Le déplacement du commandant en chef des forces armées Min Aung Hlaing à Moscou à l’occasion de l’Army Forum-2018 et de la Week of National Security International Forum.
  • L’interdiction de réexportation du sucre et du diesel par le ministère du commerce pour lutter contre la dépréciation du kyat.
  • Les derniers chiffres sur le commerce frontalier et maritime et sur les échanges économiques avec la France.
  • La révision à la baisse du projet de Kyaukphyu et l’annonce de la signature de l’accord avec la Chine sur ce projet.
PDF - 456.8 ko
(PDF - 456.8 ko)

publié le 30/08/2018

haut de la page