Chroniques de Birmanie (semaine du 18 au 24 mai 2020)

Voici une synthèse de l’actualité présentée dans la presse birmane au cours de la période du 18 au 24 mai 2020.

Les faits marquants de la période ont été :

  • La libération de personnes détenues par l’armée en raison de liens supposés avec l’Arakan Army ;
  • L’enlèvement de civils par l’Arakan Army ;
  • L’annulation du programme annuel de vaccination dans les zones en conflit de l’État Rakhine ;
  • L’obligation faite aux familles d’ethnie Rakhine d’évacuer leurs abris construits sur le site d’un ancien quartier musulman Rohingya ;
  • La relocalisation d’un camp de personnes déplacées rohingyas à Kyaukphyu sur un nouveau site doté d’infrastructures sanitaires et d’écoles ;
  • La destitution par la commission électorale de l’Union du Dr. Aye Maung de ses fonctions parlementaires à la chambre basse ;
  • Le report sine die de l’organisation du référendum national sur les changements mineurs apportés à la Constitution ;
  • La condamnation de l’ex-gouverneure de la région de Tanintharyi pour corruption et abus de pouvoir ;
  • La plus importante opération de saisie de drogue faite par l’armée dans le nord du Shan ;
  • L’inscription de l’île Nantha et des estuaires Mayyu comme sites Ramsar ;
  • Le projet d’emprunt gouvernemental pour combler le déficit budgétaire pour l’exercice 2019-20 ;
  • Les investissements chinois dans les services financiers mobiles ;
  • L’entretien téléphonique du président de la République avec le président chinois ;
  • La remise par la Birmanie de son premier rapport à la Cour internationale de justice dans l’affaire qui l’oppose à la Gambie ;
  • L’augmentation du nombre de cas détectés de contamination au coronavirus ;
  • La reprise progressive des activités dans le pays avec la réouverture des marchés et des usines ;
  • La feuille de route stratégique pour le tourisme dévoilée par le ministre de l’Hôtellerie et du Tourisme ;
  • Les aides internationales apportées à la Birmanie dans la lutte contre la covid-19 ;
  • Le renforcement de la coopération avec les groupes ethniques armés dans la lutte contre la propagation de la covid-19 ;
  • La poursuite des retours de ressortissants birmans de l’étranger.

JPEG

© caricature : Irrawaddy

PDF - 446.7 ko
(PDF - 446.7 ko)

publié le 02/06/2020

haut de la page